Anasheed islamique

Toutes les discussions autour des chants religieux.

Anasheed islamique

Messagepar fouadbenmman » 06 Février 2010, 11:55

Assalamo aliakom,

Je voudrais seulement vous faire attention qu'à l'islam, toutes genres des chansons est interdites,
mais bien sure la règle dit: Chaque règle a d'exception (لكل قاعدة استثناء ) ,
il y a des sortes de chansons qui ne sont pas interdites par notre religion, c'est ce qu'on appelle Anasheed,
mais malheureusement c'est Anasheed deviennent plus en plus presque comme les autres chansons par l'introduction des outils musicales que n'importe qui utilise aujourd'hui.
Ce qui fait que l'exception de ce type de chansons sera un peu difficile.
C'est pour cela que nos savants "jazahomo allaho khairane" ont imposé des conditions trés clair pour faire la difference entre les chansons non islamique (si on peut le dire) interdites et les autres qui sont permis.

à suivre......

Asslamao alaikom

Peut-être que vous pouvez trouver des erreurs que je ne suis pas un Français, et je n'ai pas un haut niveau dans la langue française
Mais je suis en train de fournir des informations dés que je peut, accepter mes excuses.
fouadbenmman
 
Messages: 5
Inscrit le: 05 Février 2010, 22:17

Re: Anasheed islamique

Messagepar Silahi Halifa » 18 Février 2010, 14:15

Assalam Enlaykum,
Je voudrais savoir pourquoi la musique est interdite dans notre religion.
C'est peut etre écrit quelque part ... ou peut etre certains règles sont établient par les Hommes.
Moi je crois que la foi règle "les bonnes actions" autrement dit les croyants "guidés"
Maan Salama

Excusez-moi pour la syntaxe parce que je ne suis pas dans un pays francophone.
Silahi Halifa
 
Messages: 55
Inscrit le: 13 Février 2010, 23:42

Re: Anasheed islamique

Messagepar rosedesavane » 20 Avril 2010, 01:27

Bonjour,
Les prohibitions sont explicitement définies dans le coran. La musique n'en fait pas partie.
Notre religion est constitue l'ultime degré de sagesse, de souplesse et d"aisance (Adino yousr).
En général les interdits ont des repercussions négatives soit sur la santé de la personne soit sur l'environnement social et les rapports de la personne avec autrui.
rosedesavane
 
Messages: 1
Inscrit le: 20 Avril 2010, 00:28

Re: Anasheed islamique

Messagepar Administrateur » 21 Avril 2010, 01:06

rosedesavane a écrit:Bonjour,
Les prohibitions sont explicitement définies dans le coran. La musique n'en fait pas partie.
Notre religion est constitue l'ultime degré de sagesse, de souplesse et d"aisance (Adino yousr).
En général les interdits ont des repercussions négatives soit sur la santé de la personne soit sur l'environnement social et les rapports de la personne avec autrui.

+1
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 42
Inscrit le: 30 Juillet 2009, 15:17

Re: Anasheed islamique

Messagepar ibnmoussa » 26 Avril 2010, 10:26

As salamu alaykum
Sur la question de la musique, je vous propose ci-dessous une série de fatawas de ulémas. Je profite aussi de l'occasion pour dire aux fréres d'éviter d'avancer des propos sur lesquels ils seront incapables d'apporter des références sûres tirées du coran et de la sunna sous peine de dévier certaines personnes de la vérité.

Fatawa 1
Question : A son éminence cheikh ‘Abdul-‘Azîz Ben Baz. Salut d’Allah sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Sa bénédiction. Quel est le regard de la religion sur la chanson ? Est-elle un péché, même si je ne l’écoute que par distraction ?
Quel est le regard de la religion sur le fait de jouer d’un instrument de musique, ar-Rabâba (sorte de violon) et de chanter des chansons traditionnelles ? Est-il illicite de battre du tambour pendant les mariages ? J’ai entendu que c’était licite, mais je ne sais pas. Qu’Allah vous récompense et raffermisse vos pas.

Réponse : Ecouter les chansons est un péché, un acte abominable et fait partie des causes des maladies des cœurs, de leur endurcissement et de leur rejet du rappel d’Allah et de la prière. La plupart des exégètes ont commenté la parole d’Allah le Très-Haut :

« Et parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours. »1
En effet, cAbdullah ibn Masscud, qu’Allah l’agrée, jurait que les « plaisants discours » signifiaient la chanson. L’interdiction est encore plus sévère si la chanson est accompagnée d’instruments, comme ar-Rabâba, le violon, le luth et le tambour. Certains savants ont dit qu’il y avait un consensus sur l’interdiction de la chanson accompagnée d’instruments. Par conséquent, il faut s’en écarter. Le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :
« Il y aura dans ma communauté des gens qui rendront licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique. »2
Je te conseille ainsi qu’à tous les musulmans donc, d’écouter la station de radio Al-Qur’ân al-Karîm et le programme Nûr cala ad-Darb, car ils sont d’une très grande utilité et t’empêcheront d’écouter les chansons et les instruments de musique.

Concernant le mariage, il est permis de frapper le Duff (sorte de tambourin) et de chanter des chansons qui n’incitent pas au péché et ne font pas l’éloge du péché. Cela ne doit être fait que par les femmes au moment de la nuit pour annoncer le mariage, afin de différencier le mariage licite de la fornication, comme cela a été souligné dans la Sunna authentique. Par contre, il n’est pas permis de frapper le tambour (Tabl) pendant le mariage : on doit se restreindre seulement au Duff. Il n’est pas non plus permis d’utiliser les haut-parleurs pour annoncer le mariage, même si on chante des chansons permises à cause de ce que cela peut engendrer comme mal pour les musulmans. Il n’est pas permis non plus que cela dure longtemps, mais un temps court suffit pour annoncer le mariage, car veiller tard empêche de se lever pour la prière du Fajr. Et ceci est un des grands péchés et un acte des hypocrites.

Fatawa 2
Question : Dans certaines occasions, nous utilisons les tambours accompagnés de chants islamiques, et nous passons une partie de la nuit comme ça. Mais une personne nous a réprimandés à ce sujet.
Notre acte est-il répréhensible, c’est-à-dire l’utilisation des tambours et des chants, sachant que ces chants ne contiennent pas de paroles malsaines ? Informez-nous, qu’Allah vous récompense.

Réponse : Je ne connais pas de texte autorisant l’utilisation des tambours et ce qui est évident dans les hadiths authentiques est qu’il est interdit d’en jouer, au même titre que les autres instruments de musique, comme le luth ou autre. Parmi les hadiths, il y a celui dans lequel le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :
« Il y aura dans ma communauté des gens qui rendront licite la fornication, la soie, le vin, les instruments de musique et les chansons (Ma’âzif). »1
et le terme Ma’âzif comprend tous les instruments de musique et les chansons.



Fatawa 3

Question : Certaines personnes prétendent que la chanson et la cigarette ne sont pas interdites, faute de textes clairs qui les proscrivent dans le Coran.


Réponse : En ce qui concerne la chanson, elle n’est pas interdite, sauf si le contenu est obscène ou si elle est accompagnée d’instruments musicaux. Dans ce cas, elle est interdite soit à cause des instruments, soit de ses paroles. Par contre, les chansons qui rythment les travaux ou lors d’accompagnement de troupeaux, ou autre, ne sont pas interdites.
Par contre, pour la cigarette, il n’y a pas de textes coranique ou prophétique qui la mentionnent nommément. Cependant, dans le Coran et la Sunna, des règles générales énoncent son interdiction.
Il n’est pas nécessaire qu’un objet soit nommé explicitement pour qu’il soit interdit, car l’islam est une religion universelle, pour tous les hommes jusqu’au Jour de la Résurrection.
Et certaines particularités qui apparaissent au fil du temps ne peuvent être annoncées à l’époque de la Révélation, alors que les gens ne les connaissent pas.
Il est clair que la cigarette est apparue récemment. Donc, les textes coraniques ou la Sunna contiennent des règles générales desquelles découlent un nombre considérable de permissions et d’interdictions que les savants connaissent bien.
Fatawalislam
« Je n’ai pas laissé une chose qui vous éloigne du Feu sans vous en avoir parlé. » (At-Tabarani).
« Je vous ai laissé sur une voie claire, de nuit comme de jour, ne s’en écarte après moi qu’un homme voué à la perte. » (Ahmad)
ibnmoussa
 
Messages: 99
Inscrit le: 05 Novembre 2009, 08:02

Re: Anasheed islamique

Messagepar lasoumise » 11 Août 2013, 16:25

fouadbenmman a écrit:Assalamo aliakom,

Je voudrais seulement vous faire attention qu'à l'islam, toutes genres des chansons est interdites,
mais bien sure la règle dit: Chaque règle a d'exception (لكل قاعدة استثناء ) ,
il y a des sortes de chansons qui ne sont pas interdites par notre religion, c'est ce qu'on appelle Anasheed,
mais malheureusement c'est Anasheed deviennent plus en plus presque comme les autres chansons par l'introduction des outils musicales que n'importe qui utilise aujourd'hui.
Ce qui fait que l'exception de ce type de chansons sera un peu difficile.
C'est pour cela que nos savants "jazahomo allaho khairane" ont imposé des conditions trés clair pour faire la difference entre les chansons non islamique (si on peut le dire) interdites et les autres qui sont permis.

à suivre......

Asslamao alaikom

Peut-être que vous pouvez trouver des erreurs que je ne suis pas un Français, et je n'ai pas un haut niveau dans la langue française
Mais je suis en train de fournir des informations dés que je peut, accepter mes excuses.
ibnmoussa a écrit:As salamu alaykum
Sur la question de la musique, je vous propose ci-dessous une série de fatawas de ulémas. Je profite aussi de l'occasion pour dire aux fréres d'éviter d'avancer des propos sur lesquels ils seront incapables d'apporter des références sûres tirées du coran et de la sunna sous peine de dévier certaines personnes de la vérité.

Fatawa 1
Question : A son éminence cheikh ‘Abdul-‘Azîz Ben Baz. Salut d’Allah sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Sa bénédiction. Quel est le regard de la religion sur la chanson ? Est-elle un péché, même si je ne l’écoute que par distraction ?
Quel est le regard de la religion sur le fait de jouer d’un instrument de musique, ar-Rabâba (sorte de violon) et de chanter des chansons traditionnelles ? Est-il illicite de battre du tambour pendant les mariages ? J’ai entendu que c’était licite, mais je ne sais pas. Qu’Allah vous récompense et raffermisse vos pas.

Réponse : Ecouter les chansons est un péché, un acte abominable et fait partie des causes des maladies des cœurs, de leur endurcissement et de leur rejet du rappel d’Allah et de la prière. La plupart des exégètes ont commenté la parole d’Allah le Très-Haut :

« Et parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours. »1
En effet, cAbdullah ibn Masscud, qu’Allah l’agrée, jurait que les « plaisants discours » signifiaient la chanson. L’interdiction est encore plus sévère si la chanson est accompagnée d’instruments, comme ar-Rabâba, le violon, le luth et le tambour. Certains savants ont dit qu’il y avait un consensus sur l’interdiction de la chanson accompagnée d’instruments. Par conséquent, il faut s’en écarter. Le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :
« Il y aura dans ma communauté des gens qui rendront licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique. »2
Je te conseille ainsi qu’à tous les musulmans donc, d’écouter la station de radio Al-Qur’ân al-Karîm et le programme Nûr cala ad-Darb, car ils sont d’une très grande utilité et t’empêcheront d’écouter les chansons et les instruments de musique.

Concernant le mariage, il est permis de frapper le Duff (sorte de tambourin) et de chanter des chansons qui n’incitent pas au péché et ne font pas l’éloge du péché. Cela ne doit être fait que par les femmes au moment de la nuit pour annoncer le mariage, afin de différencier le mariage licite de la fornication, comme cela a été souligné dans la Sunna authentique. Par contre, il n’est pas permis de frapper le tambour (Tabl) pendant le mariage : on doit se restreindre seulement au Duff. Il n’est pas non plus permis d’utiliser les haut-parleurs pour annoncer le mariage, même si on chante des chansons permises à cause de ce que cela peut engendrer comme mal pour les musulmans. Il n’est pas permis non plus que cela dure longtemps, mais un temps court suffit pour annoncer le mariage, car veiller tard empêche de se lever pour la prière du Fajr. Et ceci est un des grands péchés et un acte des hypocrites.

Fatawa 2
Question : Dans certaines occasions, nous utilisons les tambours accompagnés de chants islamiques, et nous passons une partie de la nuit comme ça. Mais une personne nous a réprimandés à ce sujet.
Notre acte est-il répréhensible, c’est-à-dire l’utilisation des tambours et des chants, sachant que ces chants ne contiennent pas de paroles malsaines ? Informez-nous, qu’Allah vous récompense.

Réponse : Je ne connais pas de texte autorisant l’utilisation des tambours et ce qui est évident dans les hadiths authentiques est qu’il est interdit d’en jouer, au même titre que les autres instruments de musique, comme le luth ou autre. Parmi les hadiths, il y a celui dans lequel le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :
« Il y aura dans ma communauté des gens qui rendront licite la fornication, la soie, le vin, les instruments de musique et les chansons (Ma’âzif). »1
et le terme Ma’âzif comprend tous les instruments de musique et les chansons.



Fatawa 3

Question : Certaines personnes prétendent que la chanson et la cigarette ne sont pas interdites, faute de textes clairs qui les proscrivent dans le Coran.


Réponse : En ce qui concerne la chanson, elle n’est pas interdite, sauf si le contenu est obscène ou si elle est accompagnée d’instruments musicaux. Dans ce cas, elle est interdite soit à cause des instruments, soit de ses paroles. Par contre, les chansons qui rythment les travaux ou lors d’accompagnement de troupeaux, ou autre, ne sont pas interdites.
Par contre, pour la cigarette, il n’y a pas de textes coranique ou prophétique qui la mentionnent nommément. Cependant, dans le Coran et la Sunna, des règles générales énoncent son interdiction.
Il n’est pas nécessaire qu’un objet soit nommé explicitement pour qu’il soit interdit, car l’islam est une religion universelle, pour tous les hommes jusqu’au Jour de la Résurrection.
Et certaines particularités qui apparaissent au fil du temps ne peuvent être annoncées à l’époque de la Révélation, alors que les gens ne les connaissent pas.
Il est clair que la cigarette est apparue récemment. Donc, les textes coraniques ou la Sunna contiennent des règles générales desquelles découlent un nombre considérable de permissions et d’interdictions que les savants connaissent bien.
Fatawalislam
surtout ce que je déteste et que je trouve inadmissible c'est de danser sur du dikr
lasoumise
 
Messages: 7
Inscrit le: 10 Août 2013, 16:17


Retour vers Anasheed

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités